Les trèfles à quatre feuilles n'existent pas

 

Les trèfles à quatre feuilles n'existent pas... Tout botaniste vous le dira, c'est l'ensemble des folioles qui forme la feuille. La feuille de trèfle a trois folioles... parfois quatre ou plus, mais c'est une seule feuille. Parler de trèfle à quatre feuilles est donc aberrant... mais l'erreur commune faisant force de loi, nous continuerons de le faire!

Le trèfle, c'est le trifolium. Sophocle le considérait comme une plante vénéneuse (dans les campagnes, on sait que les vaches qui se gonflent de trèfle ont mal au ventre, on disait même qu'elles pouvaient en crever) mais Pline la voyait comme une herbe médicinale (est-ce si différent, au fond? entre l'aliment, le médicament et le poison, les frontières peuvent être floues...) et Homère lui attribuait des pouvoirs magiques (ce vieux farceur raconte des blagues, comme d'habitude!).

Le trèfle à quatre feuilles, réputé porter bonheur, est l'objet de diverses légendes, contradictoires et sans fondement (si les trouveurs de trèfles à quatre feuilles devenaient riches et puissants, je ne serais pas ici!).

Le trèfle de Saint Patrick, qui sert de symbole secondaire à l'Irlande (le premier est la harpe, regardez les pièces d'un euro) est un trèfle à trois folioles. La légende raconte que Saint Patrick, envoyé en mission pour christianiser l'Irlande, convainquit un souverain local de la logique d'un dieu en trois personnes en cueillant un trèfle. Mais le symbole du trèfle en Irlande serait beaucoup plus ancien que Saint Patrick et serait un souvenir de la déesse Taitiu.

Le trèfle à quatre feuilles est un thème récurrent dans la décoration et la bijouterie fantaisie; il inspire parfois les artistes, certains les collectionnent. La Toile compte un certain nombre de sites qui parlent des trèfles à quatre feuilles mais la plupart sont en anglais... et les traductions donnent au moins l'occasion de rire!

Au fait, en anglais trèfle se dit "clover", trèfle à quatre feuilles "four leaf clover" et en irlandais, le trèfle se dit "shamrock", d'où un nombre incalculable de clubs, équipes, associations, magasins, etc. qui portent ce nom.

Pour trouver des trèfles à quatre feuilles, on peut appliquer une méthode scientifique mais dans la réalité, il suffit d'avoir une claire vision des choses...

Envoyez-nous un courriel pour nous dire si cette promenade dans la prairie des trèfles vous a plu ... et si cela vous a porté bonheur (si la deuxième proposition est vraie, vous n'avez pas bien compris le site...)

Retour à l'accueil MNA

 

 

depuis le 1er mars 2005